David Bowie : Glastonbury 2000 et autres concerts

 In Discomanie

pochette de l'album glastonbury 2000 de David BowieLe jour où David Bowie illumina Glastonbury

Ce 30 novembre, comme bon nombre d’admirateurs de David Bowie encore en deuil, j’étais à l’ouverture de mon disquaire favori. En effet la publication du live Glastonbury 2000, filmé à l’époque pour la BBC constituait une énième occasion de découvrir un concert de Bowie le tout agrémenté d’un film de la prestation que l’alien pop donna au festival en 2000. Et les fans, mais aussi ceux qui le découvrent, pouvaient  se réjouir de cette sortie. Depuis la disparition de l’icône pop, en 2016, ce sont  trois excellents concerts qui sont arrivés à portée de nos platines. Pour tout vous dire, je dois vous avouer qu’au regard de la carrière exceptionnelle qu’à eu celui qui, né David Jones, devint Ziggy Stardust et tant d’autres personnages, j’ai bon espoir que d’autres surprises  suivront. Mais regardons de plus près ces trois lives qui complètent à merveille la discographie de Bowie.

Témoignages vivants

pochette de l'album welcome to the blackout de David Bowie

Welcome to the blackout (live London 1978), déjà sorti cette année à l’occasion du Disquaire Day, est une prestation de Bowie dans un tournant de sa carrière soul à Los Angeles où il ne fait plus bon vivre (Young Americans, Station to Station en sont les témoignages  studio), il est temps de repenser tout et se profile déjà,  la fabuleuse trilogie berlinoise (Low, « Heroes » et Lodger). Ce sera  son retour sur le vieux continent et sa collaboration avec Brian Eno. Quant à Cracked Actor, live in L.A. 1974, sorti en 2017, est un excellent concert illustrant sa période Diamond Dogs et soul music, construit autour du mythe orwellien de 1984 le tout avec des accents mis sur les musiques composées pour les œuvres de Brecht.

Glastonbury

Le concert de Glastonbury, sorti ce 30 novembre, présente un David Bowie faisant la synthèse de sa carrière sans donner l’impression d’un best of. Earl Slick  de retour à la guitare et sa légendaire bassiste Gail Ann Dorsey  ainsi que les autres musiciens, servent à merveille les titres de Bowie, jamais à court d’idées. Celui qui incarna Halloween Jack, sur le concert filmé, se montre tout d’abord tout en retenue  en entonnant les premières mesures de « Wild Is the Wind » pour ensuite proposer une prestation qui fera date dans les annales du plus grand des festivals anglais. Dandy, jouant avec son image et son passé, tourné plus que jamais vers le futur et ses projets, bien présent avec au milieu des classiques, des chansons de ses dernières parutions. Au sommet de son art, le chanteur se montre très inspiré par sa période « Thin White Duke » du milieu des années soixante-dix avec pas moins de trois titres de Station to Station qui en compte cinq. L’artiste semble extrêmement heureux sur scène, bavardant entre les titres sans jamais oublier, marque de fabrique oblige, de se réinventer. Car c’est tout cela qui a fait de l’artiste une légende : un homme pour qui rien n’était jamais figé, tout était perpétuellement en transformation. « On me demande toujours quel est le meilleur concert que j’ai vu à Glastonbury, et celui de David Bowie en 2000 est toujours celui auquel je pense en premier » dixit Emily Eavis, coorganisatrice de l’immense festival Glastonbury. Vous l’aurez compris, ce sont trois concerts diamétralement opposés tant sur le plan du son que de l’ambiance, mais où Bowie est resplendissant. Ces trois disques compléteront à merveille votre discothèque, car on ne se ressent jamais aussi bien un artiste que sur scène.

Vous pouvez aussi écouter les remarquables podcasts sélectionné par SONAR.


Références :

Glastonbury 2000, David Bowie — un coffret CD ou LP avec le film de la BBC remastérisé, 2018.

CD 1

  1. Introduction (Greensleeves)
  2. Wild Is The Wind
  3. China Girl
  4. Changes
  5. Stay
  6. Life On Mars?
  7. Absolute Beginners
  8. Ashes To Ashes
  9. Rebel Rebel
  10. Little Wonder
  11. Golden Years

CD 2

  1. Fame
  2. All The Young Dudes
  3. The Man Who Sold The World
  4. Station To Station
  5. Starman
  6. Hallo Spaceboy
  7. Under Pressure
  8. Ziggy Stardust
  9. “Heroes”
  10. Let’s Dance
  11. I’m Afraid Of Americans

DVD

  1. Introduction (Greensleeves)
  2. Wild Is The Wind
  3. China Girl
  4. Changes
  5. Stay
  6. Life On Mars?
  7. Absolute Beginners
  8. Ashes To Ashes
  9. Rebel Rebel
  10. Little Wonder
  11. Golden Years
  12. Fame
  13. All The Young Dudes
  14. The Man Who Sold The World
  15. Station To Station
  16. Starman
  17. Hallo Spaceboy
  18. Under Pressure
  19. Ziggy Stardust
  20. “Heroes”
  21. Let’s Dance
  22. I’m Afraid Of Americans

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là présentement, mais nous vous répondrons au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt
pochette cubiste de l'album mingus ah um