Interference

 In Listenings

Interférence

Si l’écoute est une sorte d’invitation au monde, un obstacle est souvent en jeu. Interruption, diversion, indifférence… ou simplement malentendu. Nous savons bien que l’expérience pure, sans filtre, est hors d’atteinte. Sinon, c’est une illusion — sauf lorsqu’elle ne l’est pas — et nous apprenons dès lors à apprécier les impuretés et à capter le son des choses telles qu’elles se présentent. On incorpore l’obstacle, s’il le faut, pour mieux écouter au-delà.

Nous allons au théâtre – imaginons, un orchestre symphonique renommé y joue un des chefs-d’œuvre de la tradition classique. Les sièges, l’acoustique, tout est exquis. La musique monte et monte. Jamais tu n’avais imaginé possible de te sentir si proche de la musique, tout enveloppé dedans comme tu l’es. C’est alors que ta langue accroche une graine de fenouil coincée entre tes dents. Dans la tentative de la déloger, tu sens le fenouil encore, tu es agréablement surpris. Jusqu’à ce que l’homme assis devant toi – plus soigné que tu ne le seras jamais – laisse échapper, l’air de rien, un pet si audible que tu es choqué de constater que personne ne semble le remarquer, alors même que ton nez le confirme. Mais la musique, vraiment, la musique est sublime.

Interference

If listening is a sort of invitation to the world, often there is an obstacle in play. Interruption, diversion, indifference; or simply a misunderstanding. We well know that the pure, unmitigated experience is out of reach or else an illusion—except when it’s not—so we learn to appreciate the impurities and to take in the sound of things as they present themselves. We incorporate the obstacle, if need be, the better to hear past it.

We go to the theater, say, where a glorious symphony orchestra performs one of the crowning achievements of the classical tradition. The seats, the acoustics, everything exquisite. The music builds and builds; never did you imagine it possible to feel this close to the music, all wrapped up in it as you are. Then your tongue snags on a fennel seed stuck between your teeth and attempting to dislodge it you taste fennel again and are pleasantly surprised. Until the man seated in front of you, more dapper than you’ll ever hope to be, without the slightest sign of recognition passes gas so audibly you are shocked that no one seems to notice, even as your nose confirms. But the music, the music really is sublime.

Le présent texte est extrait du recueil Listenings


Photographie : Orianne Hurstel | Vassivière, 2019

Traduction anglais-français : Jason Weiss, Orianne Hurstel & Emmanuel Desestré.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là présentement, mais nous vous répondrons au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt