La nourriture et le studio Ghibli

 In Cinéphagie

Voilà un remarquable supercut, réalisé par l’artiste protéiforme Herrozzy, alias Santana López, originaire d’Acapulco au Mexique. Réalisées à partir de films du Studio Ghibli, célèbre studio nippon fondé par Hayao Miyazaki, ces 2 minutes 51 secondes sont calquées sur la scène d’ouverture du film Eat drink man woman d’Ang Lee (en français : Salé, Sucré). L’ordre est le suivant : mise en place, cuisine, service et repas. La musique qui sert d’écrin à ce montage est « Lilies in the Valley » de Jun Miyake (par ailleurs utilisée dans le film Pina de Wim Wenders).

La texture et la consistance est particulièrement bien rendue, de la chair craquante du radis daïkon à la dureté de la peau de la tomate, en passant par le caractère fibreux de l’ananas. La peau luisante des poissons bleus, la viscosité du blanc d’œuf, l’épaisseur des sauces, le mouvement des lames affûtées, le rendu des gestes et les effets de lumière, tout est dessiné, non avec réalisme photographique, mais compréhension du monde physique. Chapeau bas Ghibli, chapeau bas Herrozzy pour ce montage fin et enlevé. On reverra également avec plaisir les images d’Ang Lee suivant le geste sûr de Sihung Lung, en cuisinier d’exception et en père débordé.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là présentement, mais nous vous répondrons au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt