Blow up : Le repas au cinéma

 In Télélogie

Une émission dense et rythmée

L’émission Blow up d’Arte ébouriffe généralement le spectateur en dix à vingt minutes, en traitant d’un thème ou d’une figure notable du cinéma. Fin connaisseur, Luc Lagier dont la voix ne pourra plus jamais vous être inconnue sait collecter les extraits pour construire ses sujets, en l’occurrence le repas au cinéma. Il parcourt les genres, les pays et les époques, présentant avec délectation des repas du plus intime au plus fastueux. Des repas agités, méditatifs, boudeurs, indifférents, gourmands, nerveux, érotiques, scatologiques, eschatologiques et meurtriers.

Des repas et des hommes

Comment le repas, mise en scène des rapports humains, n’aurait-il pas attiré les cinéastes ? Il permet un cadrage, un décorum, des jeux de regard, la médiatisation des sentiments, les jeux corporels sur et sous la table. Le repas, c’est aussi un ring pour les séquences agonistiques. Et puis c’est peut-être, pensez-y, l’endroit où nous sommes le plus souvent face à face. On y retrouve pêle-mêle cannibales, extra-terrestres, houris ou prophètes. Un quart d’heure d’émission dense qui vous mettra en appétit à moins qu’il ne vous le coupe.


Blow up, Le repas au cinéma — Luc Lagier — Camera Lucida Productions, Jean-Stéphane Michaux — France, 2015

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là présentement, mais nous vous répondrons au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt