Sonar #1 : Le détecteur de podcasts

 In Sonar

Dans l’océan de la mémoire du web, parmi l’étendue de ses profondeurs, se cachent des petites pépites qui ne demandent qu’à être retrouvées.

Grand amateur de radio, de podcasts divers et variés, il m’arrive souvent de taper un nom suivi de podcast dans mon moteur de recherche. De cette simple démarche devenue quotidienne m’est venu ce constat simple : ces émissions, mémoire du web, sont le plus souvent conservées et écoutables des années durant. Ce sont des moments plutôt musicaux, ces rencontres riches aussi bien émotionnellement que culturellement que je souhaite vous proposer. De Greil Marcus le célèbre universitaire, essayiste et critique, spécialiste de la pop culture américaine et considéré comme LE spécialiste de Bob Dylan à Nick Kent, l’ancien étudiant en littérature anglaise au Bedford College devenu une des plumes de la rock critique anglaise et dont je dois l’avouer, la biographie Apathy for the devil parue chez Rivages Rouges m’avait fait chavirer le cœur, sans oublier le jazz et toutes les formes de musique, il y en a pour toutes et tous. Qu’ils soient anciens comme très récents, il y a de nombreux superbes moments à vivre, enregistrés en podcast. C’est avec beaucoup d’humilité que nous essayerons dans SONAR, de vous proposer nos choix et si vous souhaitez faire découvrir des émissions, le partage est ouvert. Écrivez-nous ! Vos sonars trouveront notre écho.

Pour se mettre en appétit, je vous propose une très belle rencontre avec Greil Marcus sur France Culture le 2 juin 2018. L’écrivain était l’invité de continent musique pour la sortie de son ouvrage Three Songs, Three Singers, Three Nations (aux éditions Allia). Malicieux, parfois cynique l’homme qui s’est fait connaître par sa connaissance époustouflante de la culture pop/folk américaine et tout particulièrement d’un certain Robert Zimmerman, y exprime des mots forts. « Je ne crois pas qu’il y ait de meilleure façon au monde pour se faire une idée d’un pays, et de son peuple, que d’écouter ses chansons (…) Peu importe, le chanteur ou la chanteuse, car si c’est le bon moment, la chanson le chantera, la chantera » dixit Greil Marcus. Il y a beaucoup de vrai dans tout cela.

En remontant le court du temps, nous voici en 2012. Laurent Goumarre recevait, dans son émission Le rendez-vous, Nick Kent pour son livre Apathy for the Devil. Le chroniqueur y décrit ses seventies, les rencontres (Lester Bangs à lire de toute urgence si ce n’est pas encore fait) ainsi que le virage engendré par le mouvement Punk. Savoureux.


Photographie : Jens Mahnke

 

Showing 2 comments
  • Jean Tacchinetti
    Répondre

    Excellente sélection. Merci monsieur Rompteau. Greil Marcus a l’air d’être un auteur prolifique.
    Quel sera le rythme de cotre chronique ?

    • David Rompteau
      Répondre

      Jean Tacchinetti en premier merci pour les encouragements. Sonar revient très vite avec une très belle surprise. Rendez vous pendant les fêtes. David.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là présentement, mais nous vous répondrons au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt
David Bowie en concert en 1970