Jean-François Roullin
    A passé sa vie dans les Écoles Nationales Supérieurs d’Architecture, en a dirigé quelques unes bien que n’étant pas architecte, mais comme le disait Clemenceau de la guerre, c’est trop sérieux pour être fait par les militaires. A écrit des articles sur la littérature et l’architecture et un livre, édité aux Presses Universitaires de Rennes, Vocabulaire critique d’architecture à destination des étudiants et de ceux qui aspirent à le devenir. Version humoristique et courte également lisible par ceux qui ne seraient ni l’un, ni l’autre. Jean-François Roullin est pour l’instant à la retraite et occupe ses journées à lire, écrire, dessiner quand il n’a pas le nez en l’air pour scruter les bâtiments, ou vers le bas en arrêt devant la vitrine des pâtissiers.
    Contactez-nous

    Nous ne sommes pas là présentement, mais nous vous répondrons au plus vite.

    Not readable? Change text. captcha txt