Depuis de longs mois, votre revue Le Ventre et l’Oreille a traversé un moment de silence. Un silence d’abord involontaire, puis qui a déclenché une nécessaire réflexion. Vous le savez, LVELO est une revue entièrement bénévole, tenue et soutenue par deux passionnés un peu allumés sur leur temps libre, devenu portion congrue. Nos obligations professionnelles respectives, notamment, nous ont tenus éloignés de la revue, de nos auteurs et de nos lecteurs aussi.

Dans ce temps, aurait dû sortir le numéro thématique Beurk !, notre 7e et le voici enfin. Merci aux auteurs d’avoir relevé le défi du dégoût. Leur patience fut précieuse.

À compter de 2022, Le ventre et l’oreille continuera de publier des contenus thématiques, mais les parutions auront lieu sur le site internet de la revue et feront l’objet, ensuite, d’une mise en page feuilletable. Et c’est ainsi que nous procéderons, désormais, pour toutes les thématiques, nombreuses nous l’espérons, à venir. Cela nous permettra également de créer d’autres recueils transversaux et de faire vivre notre fond désormais assez riche de plus de trois ans de publications. Les prochains thèmes seront Genre(s), Régimes & habitudes, Politique.

En attendant, jetez-vous avec dégoût dans Beurk !

La rédaction, Orianne Hurstel & Emmanuel Desestré

Compost des confins

J’ai pour ce numéro assez particulier pris le parti de fondre une idée d’épithalame à la Perec. À partir de « temps et mouvement ». Un épithalame est une sorte de poème [...]

Compost

Il ne s’agit ci-dessous que d’un compost de lettres et nous devons faire remarquer que la composition d’un compost variant selon la matrice mère, on doit s ‘attacher à en [...]

Le drap offert au lait maternel

Nous voici à l’heure du compost Pour ceux qui viennent de prendre le train ou le bateau, j’invente ce chapeau à lettres.  Pour les autres, souffrez que vos oreilles de l’âme [...]

Le pâté de foie de Petite Mamie

Dans le vaste salon de mon grand-père à Neuilly, la lumière blanche de l’hiver traverse la vapeur ondoyante de deux cafés servis dans de la porcelaine fine. Les bords dorés [...]

Quatre poèmes

Quatre poèmes de Barry Wallenstein, traduits par Marilyne Bertoncini, accompagnés de photographies de Pierre Virol

Ma rencontre avec le maté

Je l’ai reçu dans un petit colis : le contenant (mate*), le contenu (yerba mate) et la bombilla (la paille métallique dont l’extrémité basse est un filtre). Le récipient était [...]

Le Fou sifflant (Whistling Fool)

Toujours la même cadence, qui n’a jamais changé : mes pas. S’il y eut une époque avant que cette habitude ne me saisisse, comme c’est probablement le cas, je ne parviens pas à [...]

Morning Landscape

Morning Landscape est l’empreinte d’un moment précis de la journée et de tradition, d’une intimité et d’un regard sur le paysage néo-zélandais.

Barbaque

Tourner sa viande dans sa cage comme pendu à son unique pan de vie.

Le clafoutis de ma mère

Parmi les querelles de clocher, le clafoutis fait (son plat de) résistance ! Texture de pâte un peu fondante comme un flan ou plus consistante comme un gâteau ? Les cerises [...]

Tempo : réflexions d’un mélomane

La musique, qui est un art temporel par excellence, se prête sans doute mieux qu’aucun autre art à des expériences sur le temps. C’est ainsi que le musicologue, compositeur et [...]

Euridice de Peri au CRR de Paris

Euridice de Giacopo Peri au CRR de Paris : aller jusqu’à la musique même Il est des projets pédagogiques qui sortent de l’ordinaire. Qui vont au-delà de la traditionnelle [...]

D’où et de qui ? (Whence and Whose)

La musique improvisée, avec son côté « sur le vif », son existence perpétuelle dans le présent, entretient une curieuse relation avec le temps chronologique. Malgré tout, [...]

L’équipe